VOIX (SILENCEUSES)

BLOG
IMG-20190529-WA0001

Le groupe de chercheurs 'Bukavu' 

La série Bukavu

Comment mener des recherches dans un environnement en conflit, à incertitude sécuritaire ou post-conflit ? Quelle place occupe la vulnérabilité du chercheur dans le débat sur la production des savoirs ? Comment travailler sur des sujets sensibles et continuer à vivre et ne pas nuire aux autres ? Comment concilier passion pour la recherche et vie familiale ? La recherche devrait-elle nourrir le chercheur ou c’est au chercheur de nourrir la recherche ? Publier et c’est tout ? Quelle est la place des rapports de pouvoir dans le processus de production du savoir scientifique ? Une véritable collaboration scientifique entre chercheurs du Nord et du Sud est-elle possible dans un contexte de prédominance de rapports de pouvoir ?

Ces questions et bien d’autres sont au cœur de cette 'série Bukavu’.  Elles découlent d’une suite de réflexions sur les enjeux éthiques de terrain dans les environnements en conflits et post-conflit et sur la place et la vulnérabilité du chercheur dans ces environnements, Les idées véhiculées par ces blogs accusent la violence préméditée entretenue dans le processus de production des savoirs scientifiques. Elles soutiennent que ce processus est coupable entre autre de deux principaux maux : la déshumanisation et l’invisibilisation des chercheurs du Sud.

La ‘série de Bukavu’ est le fruit d’une collaboration entre le Land Rush Programme, exécuté par l’Institut Supérieur de Développement Rural de Bukavu, et trois partenaires du réseau 'Governance In Conflict': l’Université catholique de Louvain, le Groupe d’études sur les conflits-Sécurité Humanitaire et l’Université de Gand.