From Suits to Olive Green: Zelenskyy’s Populism

This essay embarks on a scholarly exploration of the nuanced realm of populist rhetoric, focusing on the case of President Volodymyr Zelenskyy within the intricate landscape of Ukraine’s political dynamics. The analysis encompasses the dynamic evolution of populist discourse in response to pivotal events, particularly the heightened Russo-Ukrainian border tensions and the subsequent full-scale Russian invasion.

D’autres préoccupations relatives à d’autres enjeux

Les phénomènes politiques sont conjoncturels et, par nature, changeants. Un intérêt disproportionné pour les facteurs politiques des violences ethniques comporte le risque d’empêcher de déceler ce qui est permanent et structurel dans leur persistance. Au-delà de leurs différences, en effet, il existe des facteurs structurels communs aux violences ethniques. La persistance de ces dernières est due à ces facteurs structurels plus qu’à la compétition politique à laquelle la violence ethnique est trop souvent associée. Pour tenter d’identifier ces phénomènes structurels, cette étude se concentre sur la violence au Katanga qui oppose régulièrement communautés kasaïennes et katangaise

The Influence of Ethiopian Diaspora in the United States on Communal Violence in their Homeland

Ethiopia’s recent history has seen significant emigration due to communal violence and other factors, with over three million Ethiopians and people of Ethiopian origin residing abroad, with the United States hosting the largest diaspora community. Against the background of reverberating ethnically and religiously motivated violence since the escalation of the Tigray conflict in 2020, a closer look at the various ways in which the largest Ethiopian diaspora community influences the production of violence in their homeland might add an explanatory variable to the ambiguous situation on the ground.

Avant d’être combattantes, nous sommes des femmes

L’article parle des femmes combattantes dans les provinces du Nord et Sud-Kivu en République démocratique du Congo, qui font partie des groupes armés. Bien qu’elles soient activement engagées, les femmes sont souvent négligées dans les initiatives de consolidation de la paix, et les programmes de Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR) ne tiennent souvent pas compte de leurs besoins spécifiques. Les expériences des femmes ex-combattantes dans les groupes armés sont diverses, allant des tâches ménagères aux postes de commandement, malgré les inégalités observées. Le traitement des femmes dans les groupes armés est également différent selon leur position.

The “Balkanization” of the Democratic Republic of Congo

Taking a historical and ethnographic perspective, this study looks at the longue durée of the phenomenon. It demonstrates that each time the country goes through political crisis, the spectre of “balkanization” rises anew. The debate’s protagonists denounce an international conspiracy using Rwanda to partition the DRC. Others criticize Kinshasa’s inability to develop the country and suggest federalism or balkanization. Despite discussions, most Congolese do not see balkanization as an option due to fears of invasion. Therefore, the debate remains open.

La « Balkanisation » de la République Démocratique du Congo

Ce rapport discute d’abord du concept de balkanisation et de ses applications à la République Démocratique du Congo. Ensuite, il inscrit le discours autour d’un potentiel démembrement de la RDC dans une perspective historique. Enfin, il propose une explication à la survivance, au fil du temps, des tendances séparatistes en RDC. Ce rapport inscrit ce débat sur la longue durée. Il a donc été utile de compulser la littérature disponible et de procéder à une recherche de terrain dans une perspective ethnographique.

Vacuum Governance in Eastern DRC

This report investigates the social and security dynamics in Shabunda territory (Democratic Republic of the Congo). Located in westernmost South Kivu province and bordering Maniema province, Shabunda is an isolated,
enclaved region that has known high levels of insecurity consequent to the activities of residual armed groups known collectively as the Raia Mutomboki.